On n'y croyait plus, et pourtant il l'a fait! L'été n'est pas encore terminé et... le Petit Biscuit marche (en même temps à presque 17 mois...).
Il en aura fallu du temps pour que le bonhomme se décide, il en aura fallu des allers-retours accroché au pantalon du papi, aux mains des taties patientes (plus patientes que ses parents en tout cas, pov'môme...)
Il y en aura eu des gamelles et des faux départs... du foutage de gueule aussi, car le Petit Biscuit était tout à fait capable de jouer au bipède mais l'envie était absente, et l'esprit de contradiction quant à lui trop présent.

Tu me vois donc en ce jour cher lecteur particulièrement fière de mon petit dernier qui va enfin pouvoir participer pleinement aux bêtises organisées de son frère et sa soeur.
D'autant plus fière d'ailleurs que depuis quelques jours, le damoiseau dit "maman".
Moui, si tu as été attentif aux précédents articles, tu sais qu'il le disait déjà ce mot là alors quoi? Et bien il le dit d'une autre façon: il le signe. Tout comme il commence à signer "papa", "soeur" et "frère".

T'es trop un winner mon Biscuit.