J'ai une chaussure belle-soeur complètement barrée.
Du genre unique.
Une qui se rend à l'école d'ingé vêtue d'une combinaison léopard sur un pari, ou t'annonce qu'elle a sauté à l'élastique la veille, a bien cru mourir d'ailleurs tellement c'était horrible, et recommencera le lendemain.
Une bouffée d'oxygène aussi, qui débarque avec trois valises d'éclats de rire et t'en mets partout dans la maison comme une adolescente étalerait ses vêtements dans sa chambre pour trouver LA tenue qui va bien.
Celle qui sera toujours partante pour tes délires à la con, et qui fait de toute façon tellement plus fou de son côté...
Celle qui ne sait pas se retenir de sourire plus de 2min30 ou qui ne manquerait pour rien au monde la fête de la bière et ses concours (dans l'équipe des mecs évidemment, "parce que les filles ne tiennent vraiment pas la distance")
Celle dont tu comptes les jours avant son arrivée, parce que tu sais déjà que ce qui suivra sera excellent.

Celle qui est rentrée il y a 3 jours justement... "Faut trop qu'on se fasse un truc pour halloween Zau." Bah tiens...

Et tu te retrouves à confectionner des poupées vaudou, araignées en papier ou creuser une citrouille avec tes mômes, à recruter un peu tout le monde pour qu'il mette la main à la pâte (de poulet) et à préparer des déguisements.
Un vampire, une Wednesday et une citrouille pour les marmots, quant à moi il était convenu que je me déguiserai en disco-zomb' seulement après m'être cousu un dos-nu rose/flashy/brillant (qui éclaire presque dans le noir) bah heu... oué heu non... je me suis dégonflée.

"- Non sérieux Babouche, c'est vraiment too much pour moi...
- Tu déconnes il est trop bien!
- Bah je te le donne si tu veux...
- Oh merci! il sera génial pour mes soirées disco!"

Oui, parce que "ridicule" est un mot absent du "Petit Larousse Babouche illustré" mais que "bonne vivante", "franche rigolade", "auto-dérision" ainsi que tous leurs synonymes, y sont bien inscrits eux.

12_HALLOWEEN_01