A te décrire nos âneries quotidiennes, j'oublie peut être de te parler de ces moments bonheur qui font de la vie de maman un paquet de bonbons (d'autres diraient une boite de chocolats).
J'aime les bonbons qui piquent, ceux qui fondent aussi, les rouges, les roses et les verts. J'aime les bonbons tendres et doux sur la langue.
J'aime mon calisson du soir, délicieuses minutes où, mon bébé en pyjama, je profite du câlin qu'il m'offre systématiquement dans la lumière tamisée de sa chambre. Son petit corps que je berce, détendu tout contre moi, la chaleur de sa joue dans mon cou alors que sa main s'emmèle doucement dans mes cheveux sans jamais les tirer. J'aime l'odeur de savon de sa peau, le murmure de sa petite voix, à peine audible, qui reprend quelques notes de la berceuse que je viens d'achever.
Qu'importe s'il a passé la journée surexcité, qu'importe s'il ne veut pas aller au lit... ce câlin pré-dodo, c'est un moment de douceur partagée où nul autre que lui et moi n'a de place, et dont ni l'un ni l'autre ne saurait se passer. C'est mon shoot de tendresse, aussi intense que bref qui se terminera par un regard mi-interloqué, mi-amusé qui pourrait vouloir dire "Si je jette mon doudou comme ça là tout de suite, tu le ramasses dis?" "Et si je recommence?"